mercredi 29 mars 2017

Vidéo de présentation de la collection d'été du zébu fait des bulles

Parce que pour se faire connaître aucun moyen n'est à négliger, j'ai réalisé une courte vidéo sur youtube qui montre quelques réalisations récentes du zébu fait des bulles : chapeaux d'été, ballerines et sac en coton. Un aperçu de ce que je peux réaliser, de ce qui existe en boutique, de ce que vous pourriez souhaiter voir réaliser à nouveau en me commandant quelque chose.

Vous pouvez la regarder sur youtube à cette adresse https://youtu.be/M-yZusb0fu0 ou la voir ci-dessous :




La musique qui accompagne la vidéo est libre de droit, il s'agit d'une adaptation de Mourioche pour boîte à musique du prélude de Peer Gynt de Grieg que vous pouvez télécharger à votre tour ici : http://www.sound-fishing.net/musique/generique?famille=generique


mardi 28 mars 2017

Chapeaux pour cérémonies et châle de baptême

Avec le printemps puis l'été arrivent les cérémonies, mariages bien sûr, communions,... Et leurs couvre-chefs.
J'ai réalisé ces derniers jours deux chapeaux pour filles, avec bordure ajourée, des chapeaux plus "habillés" que les petits chapeaux que je réalise habituellement.
Il y a tout d'abord eu un chapeau bleu en coton :



Et puis, il y a eu, sur commande, un chapeau en couleur naturelle en coton et lin :



Le premier chapeau est disponible en boutique au prix de 16 euros, le second est vendu (puisqu'il a été réalisé, comme je le disais plus haut, sur commande). Je peux bien évidemment refaire un chapeau assez similaire au second (pour enfant ou pour adulte, dans la couleur de votre choix). Je vais d'ailleurs sans trop attendre en confectionner un autre, peut-être rose pâle, avec un tour de tête un peu plus petit peut-être...

Autre idée qui m'est venue : réaliser un châle de baptême. Blanc, bien sûr ! Je vais cependant non le crocheter et essayer de le vendre, mais plutôt proposer de réaliser sur commande un tel châle, en acrylique, en fil contenant de la laine ou de l'alpaga ou en fil contenant du coton, pour adapter le châle à la saison auquel il sera porté. Je pense qu'il faudra établir un devis selon le fil demandé parce que la somme investie dans la matière première peut être plus ou moins élevée. Je pense cependant que je devrais faire tourner le prix du châle autour de 45 ou 48 euros, livraison comprise en France métropolitaine. Réaliser un châle est un très gros travail, pendant lequel je dois rester très attentive, compter mes mailles, etc. Je possède un joli modèle sur un livret d'explications Drops. Je pense que c'est celui que je vais proposer de réaliser. Si cela vous intéresse, merci de me contacter via ma boutique Le zébu fait des bulles.

dimanche 26 mars 2017

Nouveaux fils pour de nouvelles créations

J'ai reçu vendredi de nouveaux fils Drops que j'avais commandés. Drops, c'est une des marques que j'affectionne. Ou plutôt c'est la marque que j'affectionne le plus. 

Faisons un petit tour des marques que j'utilise pour crocheter.
Des fils Phildar, par commodité, parce que je connais une boutique à quelques kilomètres de chez moi. J'achète du fil Phildar depuis des années, j'ai donc continué quand j'ai ouvert ma boutique. Le fil Phildar est tout de même assez cher. Quand il y a des promotions, cela peut être intéressant, mais sans plus. Et puis il a souvent un gros défaut : des nœuds. Rien de pire que de trouver un nœud dans une pelote. Il faut réussir à le rendre invisible ou alors couper avant, reprendre le fil après. Ce n'est pas commode, et c'est surtout très agaçant. 
J'ai essayé un peu du fil Katia. J'ai réalisé un bonnet et des mitaines pour moi, au début de l'hiver. Le bonnet, impeccable. Les mitaines... ont été rapidement toutes feutrées. Le fil n'a pas résisté au frottement, avant même d'être lavées. Je ne sais pas dans quel état elles seront l'année prochaine. Pour moi, Katia, c'est clair au vu de ce test : je n'en utiliserai plus. Étonnamment, je connais quelqu'un qui ne jure que par cette marque.
J'ai réalisé une écharpe en marque Pinguoin. Parce que j'ai trouvé du fil dans la teinte que je souhaitais. C'est cependant une marque moins facile à trouver, il me semble.
J'utilise de temps en temps des fils Made by me, marque proposée par les magasins Action. Un tel magasin a ouvert il y a peu près de chez moi, c'est donc une solution de facilité pour trouver du fil. D'autant que je dois attendre mon fils (ne lisez pas "mon fil", je parle d'un enfant) à cet endroit quasiment chaque jour. On trouve du fil 100% acrylique ou du fil 100% coton. Peut-être d'autres choses, mais je me suis concentrée sur ces fils-là uniquement. Le prix est attractif et je n'ai pas eu de mauvaise surprise jusqu'à présent (pas de nœud, pas de fil irrégulier). Le choix est certes limité en coloris, mais pour aller au plus simple, au plus rapide, c'est bien.
Et enfin, la marque qui est devenue ma marque fétiche : Drops. Des fils qui viennent du nord de l'Europe, fabriqués en Europe, parfois en Turquie et pour l'alpaga, au Népal. Peu onéreux en comparaison de Phildar (tout dépend tout ^de même du fil que l'on choisit, mais dans l'ensemble, c'est tout de même moins cher), aucun problème avec le fil, diversités des fils, des coloris et des textures appréciable. J'ai essayé différentes boutiques sur Internet pour acheter du fil Drops (Kalidou, Madame Scrap), une boutique physique à Saint-Martin d'Hères (à l'est de Grenoble, la même boutique que sur le net, Madame Scrap). Ma dernière commande vient de 1001 laines. Je pense garder cette dernière boutique sous le coude. Pourquoi ? Disponibilité des produits, rapidité de l'envoi, sérieux du suivi et... ils m'ont offert un livret d'explications tricot-crochet. Je suis donc très satisfaite de cette dernière boutique.
A présent que j'ai détaillé le pourquoi de telle ou telle marque, je vous montre ma dernière commande de fils. 



Drops fabel est destiné à la réalisation de chaussettes. C'est un fil fin qui contient de la laine. J'ai hâte de tester. En espérant que mes chaussettes ressembleront à quelque chose car je serai mal si je n'y parviens pas alors que j'ai commandé autant de fil ! Il y en a de toutes les couleurs. (Je crois que je vais me réserver le vert, j'adorerais avoir une paire de chaussettes dans ce vert-là.)



Les autres fils sont destinés à la création de chapeaux ou de petits sacs. Il y a du coton+lin (fil de couleur naturelle que j'utilise en ce moment pour une commande que l'on m'a passée), du 100% coton (le mauve) et du coton+lin+viscose (vieux rose et jaune paille). 

Si vous souhaitez une réalisation particulière avec un de ces fils, pensez à me contacter via ma boutique Le zébu fait des bulles.

lundi 20 mars 2017

Jupes roses à volant fleuri

Je continue la création de jupes toutes simples, froncées à la taille, unies, avec un volant fleuri. Après le modèle turquoise avec volant à petites fleurs bleues destiné à ma fille, je me suis mise au rose pour des nièces : un rose assez soutenu pour une jupe en taille 3-4 ans et un rose pâle pour une jupe en taille 9-10 ans. Les deux sœurs pourront s'habiller de la même façon.

Il s'agit de tissu 100% coton.

Jupe taille 3-4 ans recto et verso :



Il y a un petit défaut au volant de la jupe rose "plus foncé", j'ai mal géré ça. Bon, cela ne se voit pas trop, mais tout de même... j'ai fait plus attention au modus operandi pour la jupe suivante. Tant que je suis dans le latin, disons fabricando fit faber (qui pourrait se traduire par "c'est en forgeant qu'on devient forgeron").
Je ne compte pas devenir couturière. Je suis d'ailleurs loin d'y parvenir. Il reste encore, sur ce modèle tout simple de jupe, un petit souci à la taille, lorsque je dois coudre l'élastique en bordure. Pas simple de faire quelque chose de propre, de quasi invisible. Pour l'instant, je n'ai pas atteint cet objectif. Pour le reste, cependant, je suis plutôt satisfaite. Certes, on voit que c'est du fait-main, mais on voit surtout que c'est du fait-main plutôt propre, avec des coutures parfois plus propres que des vêtements achetés. Ce n'est pas un travail de couturière professionnelle, mais cela se laisse porter.

Jupe taille 9-10 ans recto et verso :

 

A présent, j'ai surfilé une autre jupe, rouge cette fois. Il me manque cependant du fil rouge (en attente de livraison) et surtout du ruban élastique (qu'il faudra que j'achète dès que j'aurai l'occasion de passer dans une mercerie). Je vais sans doute, en attendant, couper un patron pour réaliser des shorts, toujours à destination de filles (la mienne pour commencer) mais aussi de garçons.

Création d'une catégorie "confort nocturne"

J'en avais parlé lorsque j'avais montré les chaussons de nuit que j'ai confectionnés. Je viens à présent de créer une rubrique "confort nocturne" dans ma boutique Le zébu fait des bulles. On pourra donc dorénavant commander des chaussons de nuit sur le modèle de la paire que j'y présente, mais aussi d'autres articles, prochainement. 

Je suis en train de réaliser une housse de bouillotte qui rejoindra ce "rayon". Celle que je réalise, rayée bleu, restera chez moi et remplacera la housse qui recouvre actuellement ma propre bouillotte. Il sera possible de commander une housse semblable... ou différente, puisque l'on peut imaginer différents motifs, différentes couleurs...

Peut-être confectionnerai-je aussi des doudous pour ce rayon confort nocturne... Je vais y réfléchir.

samedi 18 mars 2017

Chaussons de nuit

Chez moi, il fait frais le soir, voire froid. La nuit, il est quasiment indispensable (du moins pour les frileux comme moi) de porter des chaussettes. Sauf que les chaussettes peuvent irriter car l'élastique serre trop la jambe. Les petits chaussons de laine pourraient alors remplacer les chaussettes. Je ne sais pas si le concept de "chaussons de nuit" existe ou si je l'ai inventé (mais qu'invente-t-on ? on ne fait que recréer ce qui existe sans qu'on en ait conscience), mais c'est ainsi que je vois les chaussons que j'ai réalisés. 



On peut bien sûr marcher avec des chaussons de laine, mais ils risquent de vite s'user. Quand j'étais enfant, j'en portais, fabriqués par ma mère, dans des bottes en plastique. C'étaient alors de grands chaussons, proches de la chaussette, que l'on mettait par-dessus ses chaussettes pour ne pas avoir froid car on n'avait pas de bottes fourrées en hiver. La seule paire de bottes que nous possédions, c'était celle en plastique que nous mettions ainsi plusieurs saisons...



Je n'ai pas réalisé ses chaussons d'après un modèle précis. Ils ressemblent à des ballerines. C'est juste une question de bon sens et d'essayage personnel. Il suffit de connaître la longueur et la largeur du pied pour réaliser une paire semblable. Tout est fait en mailles serrées (et quelques demi-brides). La bride au-dessus du pied permet au chausson d'être correctement maintenu.

Le fil utilisé : Phil looping de Phildar, 80% acrylique et 20% laine. Le fil est facile à crocheter, avec un crochet de 6mm et il est doux au toucher.



Je peux bien sûr prendre des commandes pour une paire de chaussons similaire, dans la pointure et la ou les couleurs de votre choix. Compter 10 euros, envoi compris en France métropolitaine. 

Je vais peut-être créer une gamme "nuit" dans ma boutique Le zébu fait des bulles : chaussons de nuit, mais aussi housse pour bouillotte. Une jolie housse à rayures ou une housse avec motif, le tout en fil contenant en partie de la laine, ce pourrait être intéressant, il me semble...

jeudi 16 mars 2017

Deux jupes printanières

J'ai laissé de côté le crochet pour la couture. Ce ne seront pas des produits que je vendrai dans la boutique Le zébu fait des bulles, parce que je ne suis pas assez bonne couturière pour cela - ou du moins je ne suis pas assez habile actuellement, mais il faut que je me remette à y travailler et que je m'améliore. (Rien n'est impossible.) Je n'ai jamais appris à coudre, je me débrouille comme je le peux. Mais la couture, à partir du moment où l'on n'envisage pas de réaliser quelque chose de compliqué, peut être à la portée de tout le monde. Du moins, je le pense.

J'ai réalisé deux jupes pour ma fille, sur le même modèle : deux rectangles cousus ensemble, avec deux élastiques pour froncer la taille. Quand je dis que je ne fais rien de compliqué... On ne peut pas trouver plus simple !

La première jupe est cousue dans un tissu de viscose parme avec imprimé cachemire violet.



La seconde dans un tissu de coton turquoise uni auquel j'ai ajouté un volant de tissu viscose blanc avec imprimé de fleurs bleues. Le volant est bien sûr un peu plus large que la jupe, il a donc fallu coudre en faisant quelques plis. Je trouve cette 2e jupe assez jolie (plus jolie que la 1ère), preuve que je m'en suis plutôt bien sortie.

Mon seul véritable souci a été le fait que mon fil a cassé à de nombreuses reprises. Je trouve ça particulièrement pénible. Problème de réglage de tension du fil ? Ma machine à coudre a quinze ans, elle a quelques éléments cassés, je m'en accommode comme je le peux...

Je compte entre quatre et cinq euros de fourniture pour chaque jupe. Chaque article ne revient donc pas cher quand on coud soi-même (et quand on ne compte pas les heures travaillées car il en faut tout de même plusieurs pour réaliser une jupe).